Mag sante
Publié le 2 Mars 2018 à 03h42 - 2237 v.

La transpiration excessive des aisselles

Il faut savoir qu'il a plusieurs facteurs qui sont à l'origine de l'hyperhidrose des aisselles.

La première est la montée soudaine du stress, de l'anxiété, de la peur.

Puis, il y a aussi la chaleur.

La seconde est le surpoids. En effet, les personnes fortes ou obèses ont tendance à plus suer.

Enfin, la consommation de certains aliments ou boissons trop chaudes ou froides peuvent être à l'origine de cette transpiration excessive (café, épices, alcool …).

Il est donc conseillé de limiter ou éliminer ces derniers.

Les conséquences de cette maladie

Cet excès de transpiration a un fort impact sur le plan social, psychologique et esthétique.

Et pour cause, lorsqu'une personne transpire de façon excessive, des auréoles apparaissent rapidement au niveau des aisselles et peuvent être accompagnées d'odeurs peu agréables.

Elle est alors contrainte de changer régulièrement de vêtements dans la même journée.

Sur le plan psychologique, dans certains cas il y a des personnes qui vivent très mal cette maladie et se sentent alors rejetées, moquées, regardées et perdent toute confiance en elles.

Quels sont les traitements possibles ?

Fort heureusement, grâce au progrès de la médecine, on compte différentes solutions pour parer à ce phénomène handicapant.

Avec une efficacité plus ou moins élevée, on retrouve les anti-transpirants ainsi que le talc.

Puis, il y a l'oxybutynine qui est un cachet à prendre par voie orale.

Vient ensuite l'injection de toxine botulique mais cela est assez douloureux et cher.

Enfin, le plus radical, les interventions chirurgicales. Certes, elles sont efficaces mais risquées et comportent pas mal d'effets secondaires avec notamment un risque d'hyperhidrose qui se généralise et touche alors le corps dans son intégralité.

La solution la plus adéquate mais aussi efficace, simple et indolore reste à ce jour l'ionophorèse grâce au générateur Ionomat.

Cet appareil a su faire ses preuves depuis plus de 20 ans et cela n'est pas prêt de s'arrêter avec un traitement réalisable en cabinet ou à domicile.

Un léger courant électrique est envoyé sur la peau afin de bloquer la stimulation des glandes sudoripares. Les premiers résultats sont visibles au bout d'une dizaine de séances dès lors que la fréquence d'utilisation est bien respectée et accompagnée d'une bonne hygiène de vie.

Les publications similaires de "Beauté"

  1. 15 Oct. 2018Masser pour guérir plus vite6 v.
  2. 27 Août 2018Rage dentaire : que faire ?54 v.
  3. 16 Juil. 2018À quel âge on doit commencer la diversification alimentaire du bébé ?66 v.
  4. 2 Mars 20182 huiles essentielles indispensables en hiver311 v.
  5. 28 Fév. 2018Même les couples naturistes ont le droit à leur massage329 v.
  6. 15 Fév. 2018Notre guide pour acheter un matelas en latex379 v.
  7. 24 Janv. 2018Comment fonctionne une lampe de luminothérapie 1266 v.
  8. 4 Déc. 2017Faire du sport et améliorer sa santé640 v.
  9. 29 Nov. 2017Les diverses missions d'une aide professionnelle à domicile ?4668 v.
  10. 22 Nov. 20176 produits de beauté retrouvés en parapharmacie424 v.
  11. 22 Nov. 2017Les appareils dont se servent les handicapés au quotidien263 v.
  12. 10 Oct. 2017La santé de la peau passe aussi par l'alimentation !1419 v.
  13. 6 Oct. 2017Qu'est-ce que l'otoplastie ?394 v.