Mag sante

Notre dossier spécial sur la CGAM

Pilier essentiel dans la constitution de l’homme, la santé améliore l’équilibre de l’être dans la vie professionnelle comme dans la vie privée. En effet, le bon fonctionnement de l’organisme est le plus souvent menacé par certaines maladies graves surtout à l’âge adulte. Il est donc essentiel d’être en sécurité face aux dépenses financières en s’adressant aux assureurs médicaux telle la CGAM qui vous garantit lors d’une période invalidante.

Un gestionnaire des frais de santé et des régimes de prévoyances

Mise en place en 1972, la cgam fonctionne comme conseil de gestionnaire des régimes de prévoyances et des frais de santé d’ACCOR. La structure assure des couvertures de frais basées sur des garanties qui répondent aux exigences de la branche HCR. Elle vise à simplifier la gestion du personnel à travers un accompagnement juridique des régimes, des paiements par cartes tiers livrés chez l’assuré voire des paiements par prélèvement bancaire. En cas de coup dur, elle propose des assurances de garde d’enfant, de rapatriements sanitaires et même d’acheminement d’un proche. Les services d’un assureur Uniprévoyance intéressent à l’action sociale par des aides définies en rapport avec des besoins sanitaires, d’aides aux parents isolés, en cas de difficultés et même aux passages de permis.

Les frais de santé prise en charge

Les collaborateurs de CGAM doivent faire une adhésion au régime de base obligatoire que prévoit l’offre des frais de santé. Ainsi, à l’élargissement du régime, le salarié peut y avoir ses droits et les frais salariaux seront prélevés sur le bulletin de paie. Les fonctionnaires qui souhaitent une amélioration de leurs garanties peuvent profiter d’un régime complémentaire optionnel, souscrit directement auprès de cette structure du groupe ACCOR. L’entreprise se voit donc totalement décharger de cette gestion et la réglementation sur les exonérations sociales des régimes de protection considère l’adhésion du salarié comme une obligatoire.

Les garanties proposées

Dans la limite des frais engagés, les garanties complémentaires de la SS concernent la prise en charge de l’hospitalisation et de la chirurgie, des actes courants et des soins dentaires. Les garanties non-cadres assurent aussi en pharmacie sur le remboursement des médicaments par la SS et l’optique pour la plus faible et la plus forte correction. En outre, il existe aussi des garanties-cadres qui visent à prendre en charges des consultations des généralistes, de l’hospitalisation, de la médecine douce, des protèges auditifs et des protèges dentaires.

Les derniers articles

  1. 20 Mai 2019A Paris on peut faire tout type de massage85 v.
  2. 10 Mai 2019Vos émotions peuvent rendre votre vie inssuportable54 v.
  3. 26 Mars 2019Tout savoir sur l’e-liquide bio pour votre cigarette électronique75 v.
  4. 05 Mars 2019Sachez qu'il existe aussi une crème réparatrice pour les tatouages96 v.
  5. 21 Janv. 2019Le pinceau de maquillage vous aide à être plus belle150 v.
  6. 27 Déc. 2018Mincir avec le spa n’est pas un fantasme188 v.
  7. 13 Nov. 2018Un fauteuil de relaxation peut vous aider dans certains cas318 v.
  8. 06 Nov. 2018On fait le point sur l'affaire kabile de Gonesse437 v.
  9. 19 Oct. 2018Notre sélection de cardiofréquencemètre pour les sportifs441 v.
  10. 15 Oct. 2018Masser pour guérir plus vite258 v.
  11. 05 Oct. 2018La médecine à Gonesse est l'une des meilleurs de France220 v.
  12. 27 Août 2018Rage dentaire : que faire ?359 v.
  13. 21 Juil. 2018Ces maquillages qui font paraitre plus mince577 v.